Les bienfaits de la chondroïtine sulfate dans le traitement de l’arthrose

Note: 4.31 16 votes

L’arthrose est une maladie qui touche de plus en plus de personnes à travers le monde et que l’on considère comme une affection particulièrement difficile à soigner. Les traitements sont généralement complexes et parfois lourds d’effets secondaires sans prouver de résultats réellement probants. Heureusement, comme nous allons le voir ensemble ici et de manière détaillée, il existe des compléments alimentaires naturels comme la chondroïtine sulfate, qui présentent de nombreux bienfaits contre l’arthrose. Nous vous proposons d’en découvrir ici davantage à propos de ce principe actif et de son action contre l’arthrose. Mais avant cela, prenons le temps de rappeler ce qu’est réellement l’arthrose et quels en sont les signes, causes et symptômes.

 

Traiter efficacement l’arthrose avec la chondroïtine sulfate :

Vous souhaitez trouver un traitement naturel et efficace contre l’arthrose. Découvrez les bienfaits de la chondroïtine sulfate sur la régénérescence de votre cartilage en commençant votre cure au plus vite.
Commandez Chondroïtine sulfate maintenant !

L’arthrose : Qu’est-ce que c’est ?

On appelle arthrose un trouble qui se caractérise par une dégénérescence du cartilage des articulations malgré l’absence d’infection particulière ou d’inflammation bien qu’il existe des formes inflammatoires de cette maladie qui se manifestent de manière ponctuelle.  L’arthrose étant une maladie dégénérative, elle mène,  avec le temps à la destruction du cartilage situé à l’extrémité des os.  En plus de cette destruction du cartilage, l’arthrose provoque une prolifération osseuse en-dessous du cartilage.

On considère souvent l’arthrose comme une maladie liée à l’âge puisqu’elle est détectée le plus souvent vers l’âge de 40 ou 50 ans. Cependant, l’arthrose commence le plus souvent bien avant cet âge mais passe parfois inaperçue.

De manière naturelle, le cartilage des articulations est un tissu vivant qui évolue avec le temps. La destruction du cartilage n’est pas en soi une chose anormale et se produit dès le début de la vie mais, par un mécanisme normal, le corps produit des chrondrocytes, autrement dit de nouvelles cellules de cartilage, qui remplacent les cellules détruites au fur et à mesure que celles-ci disparaissent. Il arrive cependant que la destruction des cellules soit plus importante que leur régénérescence. Ainsi, le cartilage est de moins en moins épais, ce qui entraine un dysfonctionnement progressif et une moindre résistance des articulations. C’est ce qu’on appelle l’arthrose. Cette perte de cellules du cartilage est généralement compensée de manière pathologique par la production d’excroissances osseuses appelées ostéophytes autour des articulations. Un autre effet secondaire gênant de l’arthrose est que de petits morceaux de cartilage peuvent s’en détacher et se mettre à flotter dans une zone appelée « poche articulaire ». Ce sont ces morceaux de cartilage qui sont à l’origine des poussées inflammatoires mécaniques parfois rencontrées avec l’arthrose.  Cette inflammation est provoquée par une sécrétion trop importante de liquide qui entraine un gonflement douloureux de l’articulation.

On distingue trois types de lésions physiques causées par l’arthrose avec les premières lésions sur le cartilage de l’articulation qui provoque des fissures et une ulcération des tissus autour de l’os, l’atteinte de l’os qui subit une perte de calcification à certains endroits et qu’on appelle ostéoporose et une accumulation de cette même calcification à d’autres endroits. Enfin, lorsque des excroissances osseuses se forment autour de l’articulation, on parle d’ostéophytes.

 

Par quoi est provoquée l’arthrose et peut-on la prévenir ?

Il existe différentes causes à l’apparition de l’arthrose dont certaines sont mécaniques et d’autres physiologiques.  On considère généralement que cette maladie est provoquée par certaines contraintes non-naturelles sur le cartilage normal ou anormal. Il existe donc des éléments et facteurs extérieurs qui peuvent favoriser son apparition  et dont voici les principaux :

  • L’âge
  • Le surpoids
  • La ménopause
  • La présence d’autres formes de rhumatismes
  • Une prédisposition héréditaire notamment en ce qui concerne l’arthrose du genou, de la hanche ou de la main
  • Un traumatisme physique important ou répété.
  • Une mauvaise position de l’articulation comme une malformation de la hanche, une scoliose ou autre..
  • Une maladie osseuse connue
  • Une maladie articulaire connue
  • Les séquelles d’une ancienne fracture

Comme nous venons de le voir, les causes de l’arthrose sont multiples et variées et il reste difficile d’en détecter facilement l’origine. Il semble cependant que l’hérédité soit un facteur important et soit fréquemment associé à l’apparition de l’arthrose. On sait également que les femmes sont généralement plus touchées par cette maladie que les hommes, tout comme les personnes exerçant une activité professionnelle très physique et mettant à rude épreuve les articulations ou pratiquant un sport de manière intensive pendant une longue période.

Il est d’ailleurs possible de détecter de manière précoce les risques d’arthrose chez les enfants dont la prédisposition génétique est importante, ce qui permet d’appliquer une correction souvent suffisante pour éviter les formes les plus graves à l’âge adulte.

La seule manière d’agir pour prévenir l’arthrose reste le contrôle du poids étant donné que l’obésité est également l’un des principaux facteurs d’apparition ou d’aggravation de cette pathologie des cartilages, notamment quand celle-ci touche les membres inférieurs.

 

Comment savoir si vous souffrez d’arthrose et quels en sont les symptômes ?

L’arthrose peut toucher différentes articulations du corps et se reconnait facilement par ses symptômes bien spécifiques. Principalement, l’arthrose associe une douleur plus ou moins forte et une gêne fonctionnelle.

La douleur ressentie par les personnes qui souffrent d’arthrose est une douleur mécanique qui est déclenchée et augmentée lors des mouvements de l’articulation et qui diminue progressivement lorsque l’articulation est au repos. Les patients qui souffrent d’arthrose rapportent ainsi des douleurs plus importantes en fin de journée et plus légères le matin, ce qui peut entrainer des troubles de l’endormissement et des réveils nocturnes fréquents. Cette douleur apparait de manière systématique lorsque l’articulation est sollicitée.

La gêne fonctionnelle associée à la douleur de l’arthrose est détectable par une mobilité plus faible ou plus difficile de l’articulation. Bien qu’il n’existe aucun signe extérieur comme des rougeurs ou une sensation de chaleur, il se peut que l’articulation apparaisse comme étant légèrement gonflée. Cela signifie que l’arthrose a déclenché un épanchement liquidien. Cette manifestation concerne généralement les arthroses du genou.

Certaines formes d’arthrose s’accompagnent également d’une déformation plus ou moins importante de l’articulation touchée, notamment lorsque les excroissances osseuses sont importantes. Les arthroses des mains et des genoux sont particulièrement exposées à ce type de complication.

Dans les cas d’arthrose les plus graves, les signes évoqués ici peuvent conduire à une perte totale ou complète de la mobilité et représenter un handicap sévère.

 

En quoi la chondroïtine sulfate peut aider à traiter l’arthrose ?

La chondroïtine sulfate est l’un des traitements naturels de l’arthrose les plus efficaces du moment car elle traite directement le phénomène de dégénérescence du cartilage articulaire et osseux.  Ce principe actif a en effet pour principal effet de booster la synthèse des cellules du cartilage tout en diminuant les inflammations et la douleur.

Mais ce n’est pas tout ! En effet, la chondroïtine sulfate a également pour effet d’inhiber les enzymes à la base de la dégradation des cellules du cartilage et de renforcer la mobilité des caillots, des lipides et des dépôts de cholestérol sur les articulations.

On sait en effet que l’arthrose est une maladie dont les principales manifestations sont dues à une dégénérescence du cartilage des articulations et des os. En favorisant la synthèse de ces cellules et en limitant le phénomène inflammatoire, la chondroïtine sulfate permet aux cellules détruites de se reconstituer naturellement et ainsi d’éviter la destruction du cartilage.  L’inhibition des enzymes qui provoquent cette destruction cellulaire permet par ailleurs de freiner le développement de la maladie pour une action complémentaire.

De nombreuses études ont d’ailleurs démontré l’efficacité d’un complément alimentaire à base de chondroïtine sulfate dans le traitement de l’arthrose avec une diminution rapide des symptômes et une forte régression de la maladie en quelques mois seulement.

Pour obtenir de meilleurs résultats, il est conseillé d’associer ce principe actif à la prise de glucosamine HCL qui permet également de protéger les cartilages de manière naturelle.

 

Comment prendre la chondroïtine sulfate pour le traitement de l’arthrose ?

Avant même de commencer votre cure de chondroïtine sulfate, nous attirons votre attention sur le choix de votre complément naturel. La pureté de ce principe actif est en effet essentielle au bon fonctionnement du traitement et à la rapidité de son efficacité.

Le complément alimentaire que nous avons sélectionné pour vous répond à toutes les attentes et est l’un des plus efficaces du marché. Pour profiter de ses nombreux bienfaits, il vous suffit de prendre une gélule par jour en dehors des repas avec un demi-verre d’eau.

Bien que ce traitement ne provoque aucun effet secondaire ni aucune contre-indication particulière, il reste réservé à l’adulte et déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Vous devez respecter les doses indiquées par la posologie.

Commandez Chondroïtine sulfate maintenant !