Maigrir grâce à l’oxydation des lipides et des graisses

Note: 3.60 10 votes

Perdre du poids n’est pas toujours quelque chose de facile et il est nécessaire de connaître les mécanismes en jeu dans l’amaigrissement pour espérer atteindre rapidement un objectif raisonnable. Or, l’un des mécanismes les plus importants en ce sens est l’oxydation des lipides ou des graisses. Nous allons ici nous intéresser davantage à ce phénomène en vous expliquant comment l’accentuer afin de maigrir rapidement et durablement.

Un métabolisme plus fort pour oxyder les lipides :

Plus votre métabolisme sera élevé et plus l’oxydation des lipides et des graisses sera rapide et efficace. Pour augmenter naturellement ce métabolisme, vous pouvez utiliser le complément alimentaire PhenQ
Essayer PhenQ maintenant !

Le mécanisme d’oxydation des lipides et des graisses :

Le terme « lipide » désigne ici les apports en graisse que procure l’alimentation. On parlera des graisses pour désigner la matière grasse déjà stockée par l’organisme.

L’oxydation des lipides et des graisses est un phénomène naturel bien connu par les nutritionnistes. Nous brulons tous quotidiennement une certaine quantité de calories. Or, ce sont principalement les lipides qui sont à l’origine de la synthèse de cette énergie nécessaire en réponse à un effort physique.

Lorsque nos muscles ou nos fonctions vitales sont sollicitées, notre corps puise dans les lipides ou dans les graisses pour fabriquer l’énergie nécessaire à l’alimentation des tissus. C’est par un processus dit d’oxydation, que cette énergie est accessible.

Or, lorsqu’on cherche à perdre du poids, il est nécessaire d’une part de limiter les apports en lipides, afin de forcer l’organisme à oxyder directement les graisses stockées, mais aussi d’augmenter cette oxydation.

 

Comment favoriser l’oxydation des lipides et des graisses pour maigrir ?

Pour maigrir plus rapidement et efficacement en utilisant l’oxydation des lipides et des graisses, il est avant tout nécessaire d’adopter une alimentation spécifique, en l’occurrence, pauvre en lipides et donc en matières grasses. Ceci dans l’objectif de pousser le corps à puiser son énergie dans l’oxydation des graisses stockées.

Mais cela ne suffit généralement pas. Il est en effet préférable, pour perdre du poids, de chercher à augmenter les besoins en énergie de notre organisme dans le but d’accélérer l’oxydation des graisses et des lipides.

Cela passe par le développement d’une activité physique et donc par une augmentation du métabolisme.

Certains compléments alimentaires sont spécifiquement conçus pour aider cette oxydation des lipides et des graisses.

 

Comment limiter les apports en lipides dans l’alimentation :

Nous venons de vous expliquer quels sont les mécanismes qui permettent d’oxyder les lipides et les graisses pour maigrir. Mais pour mincir efficacement sur le long terme, il est également conseillé de limiter les apports en lipides et en graisses de votre alimentation.

Voici donc quelques conseils qui vous aideront à mieux gérer ces apports au quotidien :

  • Premièrement, évitez au maximum de consommer des aliments déjà transformés comme les plats préparés industriels qui sont très riches en lipides.
  • Préférez les graisses végétales aux graisses animales. Ces dernières sont plus facilement digérées et oxydées par l’organisme que les graisses animales qui sont plus facilement stockées.
  • Evitez également la consommation de trop de sucre car le sucre est finalement transformé en lipide une fois ingéré par l’organisme.
  • Enfin, buvez beaucoup d’eau pour éliminer au maximum par les selles les lipides.

 

Quels sont les apports idéaux en lipides par jour ?

Pour être parfaitement capable de réduire, sur le long terme, vos apports excessifs de lipides, il est bien entendu essentiel de savoir de quelle quantité de lipides votre organisme a besoin pour son bon fonctionnement. Voici donc quelques indications qui vous seront utiles dans vos changements alimentaires :

  • D’une manière générale, un adulte moyen présente un métabolisme de l’ordre de 2 500 kcal par jour soit une dépende de calories de cet ordre. A partir de ce constat, les préconisations en termes d’apports lipidiques parviennent à une dose idéale de 100 grammes de lipides par jour.  Ces lipides servent en effet à couvrir environ 30 à 40% des apports énergétiques journaliers et doivent donc bel et bien faire partie de votre alimentation mais dans des proportions raisonnables.
  • Toutefois, le métabolisme varie fortement d’une personne à une autre et il est donc difficile d’évaluer cette recommandation comme étant fiable, notamment chez les personnes qui souhaitent perdre du poids ou qui ont tendance à grossir. Le plus simple est donc de respecter un minimum d’un gramme de lipide par kilo de poids corporel afin de ne souffrir d’aucune carence.
  • D’autre part, il est préférable de consommer la majeure partie de ces lipides en début de journée et d’en consommer peu le soit afin de tenir jusqu’au prochain repas sans ressentir de faim.

 

Reconnaitre les bons et les mauvais lipides :

Comme nous venons de le voir, les lipides restent essentiels à la bonne santé de notre organisme mais doivent être consommés sans excès mais aussi en sachant faire la différence entre les bons et les mauvais lipides, autrement dit entre les bonnes et les mauvaises graisses. Voici donc quelques explications à ce sujet.

  • Les graisses les plus néfastes sont les acides gras trans et les huiles partiellement hydrogénées que l’on trouve principalement dans les préparations industrielles. Bien que ces acides gras trans soient de moins en moins utilisés dans l’industrie alimentaire, certains aliments en contiennent encore.
  • Les graisses moins dangereuses mais tout de même considérées comme mauvaises sont les acides gras saturés. Ce type de graisses doit être consommé avec modération afin d’éviter des conséquences sur la santé comme une moindre résistance à l’insuline, une baisse de l’énergie ou une prise de poids.
  • Les graisses neutres sont les acides gras monoinsaturés que l’on trouve le plus souvent dans l’huile d’olive ou de macadamia et qui sont essentiellement constituées d’oméga-9. Ces graisses neutres et notamment celles de l’huile d’olive sont considérées comme bonnes pour la santé.
  • Enfin, les bonnes graisses sont les acides gras polyinsaturés qui présentent de nombreux bienfaits pour la santé. L’organisme a en effet besoin de ce type de graisses pour fonctionner correctement. Il est donc important de consommer suffisamment de ces graisses qui ne peuvent provenir que de l’alimentation. On regroupe dans ces bonnes graisses les oméga-6 et les oméga-3.

Pour mincir et rester en bonne santé, il est donc à la fois nécessaire de favoriser les bonnes graisses et de les consommer dans des proportions raisonnables.

PhenQ pour augmenter l’oxydation des lipides et des graisses :

Le complément alimentaire naturel PhenQ est composé d’extraits de plantes dont l’action consiste à augmenter sensiblement les besoins en énergie. Cela favorise donc l’oxydation des lipides et des graisses et permet donc de maigrir de manière plus efficace.
Achetez du PhenQ maintenant !